L’objectif de l’école : instruction ou éducation ?

Je visitais la semaine dernière au Cap le 6th District Museum, lieu emblématique de l’horreur absurde de l’apartheid. Et je suis tombé sur une petite affiche mettant en exergue une phrase d’un inconnu, citée par Haim Ginott dans son livre Teacher and Child: A Book for Parents and Teachers. Cette citation me semble démontrer de façon définitive que l’objectif d’une école ne peut pas se limiter à l’instruction. Je vous la livre telle qu’elle m’a ému, dans sa version originale :
« Dear teacher,
I’m a survivor of a concentration camp.
My eyes saw what no person should witness : gas chambers built by learned engineers. Children poisoned by educated physicians. Infants killed by trained nurses. Women and babies shot and burned by high school and college graduates.
So, I am suspicious of education.
My request is :
Help your students to be human. Your efforts must never produce learned monsters, skilled psychopaths, or educated Eichmanns. Reading and writing and spelling and history and arithmetic are only important if they serve to make our students more humane. »

À propos de Jérôme Saltet

J'ai 50 ans, je suis marié et j'ai 3 enfants. Mon fils aîné a 21 ans et est en première année d'école de commerce. Ma fille a 18 ans et va passer un bac littéraire. Mon plus jeune fils a 11 ans et vient d'entrer en 6e. Ils ont tous les trois suivi leur scolarité dans les écoles publiques de notre quartier, à Paris.
Cette entrée a été publiée dans Changer l'école. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>